Mikroplastik aus der Kleidung: So wäschst du klüger - washo.ch

Les microplastiques dans les vêtements : comment laver plus intelligemment

Les microplastiques sont un terme qui est devenu familier ces dernières années. Il décrit des particules de plastique d'une taille inférieure à cinq millimètres. Les minuscules fibres pénètrent dans l'écosystème et y causent de gros dégâts.

Chaque lavage produit des microplastiques

Les microplastiques sont produits de différentes manières, notamment lors du lavage. Les vêtements en matériaux synthétiques libèrent des microplastiques à chaque lavage, et pas qu'un peu : une étude de l'université britannique de Leeds a constaté que 500 000 à six millions de fibres de microplastiques se détachent des vêtements à chaque lavage. Les fibres synthétiques sont considérées comme des matériaux synthétiques lorsqu'elles sont basées sur des combustibles fossiles. Les représentants les plus populaires dans nos vêtements sont le polyester ou le nylon, tous deux fabriqués à partir de pétrole.

Le problème est que les filtres des stations d'épuration ne peuvent pas capturer ces minuscules morceaux et qu'ils se retrouvent donc dans les eaux usées. Dans les décharges ou dans la nature, les déchets plastiques se décomposent très lentement : ils ne sont pas biodégradables et se désintègrent pendant des centaines d'années en microparticules de plastique de plus en plus petites.

Les microplastiques nuisent à l'environnement et à l'homme

La prolifération sur notre planète est énorme. Ainsi, des chercheurs ont trouvé des morceaux de microplastiques dans des régions isolées comme l'Antarctique et même dans le placenta de femmes enceintes. Cela montre que les microplastiques ne représentent pas seulement un réel danger pour la nature, mais que les fibres s'accumulent dans notre corps.

Lorsque les microparticules de plastique se retrouvent dans la mer via les rivières et les lacs, des polluants s'y déposent. Les créatures marines avalent les particules, ce qui nuit à leur système digestif. Il en résulte une spirale négative qui a des répercussions sur l'ensemble de l'écosystème. Nous aussi, nous mangeons du poisson contaminé par des microplastiques. Les conséquences pour l'homme et sa santé ne sont pas encore totalement élucidées.

Quatre conseils pour réduire les microplastiques lors de la lessive

Si tu suis quelques conseils lors de la lessive, tu peux minimiser les microplastiques. Ce n'est pas une solution absolue au problème, mais toute réduction y contribue.

1. Aérer les vêtements synthétiques

A chaque lavage économisé, tu économises de l'eau et de l'électricité, et tu réduis également le nombre de microfibres plastiques qui se détachent des vêtements. C'est pourquoi il ne faut pas jeter immédiatement dans la machine à laver les t-shirts, pulls et pantalons en fibres synthétiques comme le polyester ou le nylon, mais les suspendre et les aérer. (Plus de conseils pour un lavage durable / lien)

2. Un t-shirt en moins

Nos armoires débordent de vêtements que nous portons à peine. Ce sont les fibres synthétiques qui ont rendu possible la production de masse bon marché et donc notre surconsommation. Les vêtements durables sont ceux que nous portons longtemps. Mais si tu as vraiment besoin d'un nouveau vêtement, mieux vaut miser sur des fibres naturelles biodégradables - de préférence issues de l'agriculture biologique.

3. Washo au lieu des lessives contenant des microplastiques

De nombreuses lessives traditionnelles contiennent également des microplastiques - ce qui réduit à néant tout effort. Chez Washo, nous misons donc sur une formule sans microplastiques : pour ton bien, celui de la nature et des animaux!

4. Des innovations pour lutter contre les microplastiques

Il existe désormais des filtres pour machines à laver qui captent une partie des fibres de microplastiques. Une autre possibilité est ce que l'on appelle les sacs de lavage : le linge est placé dans le sac et lavé avec, le sac retenant une partie des particules, comme les filtres des machines à laver. Les microplastiques collectés sont ensuite jetés avec les ordures ménagères.